"J'aurai l'aster pour étoiler mes nuits" (Colette)