Avertissement

On connait fort mal les détails de la lutte féroce qui opposa, à la fin du XXème siècle, les épouvantails aux corneilles et aux pigeons en Eure-et-Loir pour la possession des champs de tournesol et de petits pois.

Tout au plus sait-on qu'une armistice fut signée au château du Bois-Joli entre la Coordination Paysanne Transbeauceoise et les Brigades Noires Ailées. Depuis, les dispositifs guerriers semblent avoir été remisés au fond des granges ou dans les décheteries.

Ne restent de ces obscurs combats que ces quelques images, glanées au fil des ans avec toutes sortes d'appareils à reproduire, de près ou de loin, les malheurs de la guerre.