Elle va, de droite, de gauche, pourchassant parfois d'imaginaires volatiles