Du nectar
pas
trop
profond
Sa "langue" est courte. Chez le mâle, la partie
allongée du système buccal, le proscobis, ne dépasse
pas 2,47 mm. Il est encore plus court chez la femelle.
Sphaerophoria scripta se pose sur des fleurs dont le
nectar lui est accessible. Il préfère donc de larges
inflorescences avec des corolles plates ou courtes :
des ombillifères comme la carotte, la berce, la
boucage, des composées comme la paquerette,
l'achillée ou la marguerite, ou bien encore des
renonculacées et des rosacées.
Chez la femelle, la langue
mesure 2,31 mm